Frédéric Moffet, Fever Freaks, 2017

Projection et rencontre avec Frédéric Moffet
Le désir des autres

Mercredi 25 octobre, 19h à Dazibao

Une présentation dans le cadre des soirées dv_vd, une fructeuse collaboration entre Vidéographe et Dazibao.

« Depuis plus de 25 ans, je réalise de courts films et vidéos. Quand Vidéographe m’a demandé de présenter une « carte blanche », j’ai simplement choisi de programmer une série de courts l’un à la suite de l’autre. Ces vidéos n’ont jamais été projetées ensemble auparavant. C’était pour moi l’occasion de réfléchir aux points communs et aux différences entre les œuvres que j’ai créées au fil des ans.

J’ai toujours été fasciné par les vies des autres. Je dévore les biographies, essais personnels et travaux d’autofiction. En devenant voyeur de l’intimité des autres, l’observateur peut se positionner par rapport à eux, se mettre à leur place et apprendre à mieux se connaître. Il peut aussi fantasmer. Comme l’a dit un jour un certain philosophe : « La véritable histoire, c’est l’histoire du désir. » »

Frédéric Moffet

 

PROGRAMME
Jean Genet in Chicago, 26 min, 2006
Une réécriture queer des événements entourant la Convention nationale démocrate de 1968 du point de vue de l’écrivain français controversé Jean Genet. Cette vidéo réunit différentes sources textuelles, des reconstitutions contemporaines d’événements historiques et des images d’archive de sorte à illustrer la fusion difficile de la sexualité criminalisée du poète français avec la contre-culture de la fin des années 60 aux États-Unis. Tout au long de son parcours, l’auteur rencontre, entre autres, Allen Ginsberg, William S. Burroughs, the Yippies, le Black Panther Party et… les forces policières de Chicago.

POSTFACE, 7 min 30 s, 2011
Dans une culture obsédée par la célébrité, les cinéastes exploitent souvent la déchéance des vedettes pour amplifier les enjeux émotionnels des fictions dans lesquelles elles jouent.
Postface jette un regard sur la filmographie de Montgomery Clift dont la vie privée et la carrière se sont effondrées suite à un accident de voiture survenu en 1956, le laissant avec un visage balafré et en partie paralysé.

Adresse permanente, 6 min 40 s, 2014
Un fils tourne discrètement des images dans la maison de ses parents. Un portrait intime d’une vie stable vécue selon les règles de la société.

The Magic Hedge, 8 min 18 s, 2016
Visite d’une réserve d’oiseaux située sur un ancien site de lancement de missiles datant de l’époque de la Guerre Froide situé sur la rive nord de Chicago. Le spectateur, en se promenant et en observant, découvre le prétendu secret du parc : des hommes cherchent de brefs moments de contact sexuel parmi les arbres et les buissons. La vidéo met en évidence les nombreuses contradictions d’un site autrefois consacré à la surveillance militaire et maintenant conçu pour préserver et réguler la vie des « animaux sauvages ».

Fever Freaks, 9 min, 2017
Un détective est engagé pour retrouver l’exemplaire original disparu d’un livre décrivant un mystérieux virus qui provoque la peur, une frénésie sexuelle et possiblement la mort chez ses victimes. Une adaptation d’un extrait du roman Cities of the Red Night de William S. Burrough (1981), illustré par la manipulation de photogrammes du film Les Mille et Une Nuits de Pier Paolo Pasolini (1974).

 

Notes biographiques
Frédéric Moffet
est un artiste multidisciplinaire, un professeur, un monteur vidéo et un travailleur culturel. Il vit entre Montréal et Chicago. Son oeuvre, maintes fois récompensée, explore le territoire insaisissable qui sépare l’histoire, l’expérience vécue et le fantasme. Son travail a été diffusé dans divers festivals, universités et galeries à travers le monde, notamment à Oberhausen Film Festival, Rotterdam Film Festival, National Center for Contemporary Arts (Moscow), Whitechapel Art Gallery (London), Walker Art Center (Minneapolis), Museum of Contemporary Art (Chicago), PPOW Gallery (New York), Biennial of Moving Images (Geneva), Pleasure Dome (Toronto), Other Cinema (San Francisco), Kassel Documentary Film Festival, Microwave (Hong Kong) et Taipei Golden Horse Film Festival. Fredericmoffet.com