Barres représentant une icône de menu
Loupe représentant une icône de recherche
Lettre x représentant une icône de fermeture
La photo d'un visage

La photo d'un visage

La photo d'un visage

Conseil d’administration

Pierre Hébert

Pierre Hébert

Vice-Président

Anciennement de l’Office national du film du Canada, où il a réalisé, entre 1965 et 1999, une vingtaine de courts métrages d’animation et un long métrage (La Plante humaine, prix du meilleur long métrage, 1996), Pierre Hébert est maintenant cinéaste et artiste indépendant. Depuis 2001, il a parcouru le monde avec son collègue musicien Bob Ostertag pour présenter plus de 80 fois la performance d’animation en direct Living Cinema. Il a également travaillé avec plusieurs autres musiciens dont Fred Frith, Lori Freedman, Stefan Smulovitz et Robert Marcel Lepage. Il a collaboré avec plusieurs compagnies de danse à Montréal, à New York et en France. Il a publié deux livres sur le cinéma ainsi que de nombreux articles dans des revues spécialisées. Depuis quelques années, il poursuit également une pratique d’artiste visuel (dessin, installations, projets web). En ce moment, son principal projet est la série de films Lieux et monuments, pur lequel il a reçu en 2012 la prestigieuse bourse de carrière du Conseil des arts et des lettres du Québec. En 2016, avec le projet Scratch, il renoue avec la gravure sur pellicule, technique qu’il avait abandonnée en 2001 au profit de la technologie numérique. En 2005, il est récipiendaire du Prix du Québec Albert-Tessier pour l’ensemble de son œuvre; en 2017, il reçoit un prix spécial du Festival international d’animation de Téhéran pour cinquante ans de carrière; en 2018, l’Emily Carr University of Art and Design de Vancouver lui décerne un doctorat honorifique.

Guillaume Vallée

Guillaume Vallée

Administrateur

Cinéaste expérimental, artiste vidéo et commissaire indépendant, Guillaume Vallée est diplômé de l’Université Concordia en cinéma d’animation et titulaire d’un MFA in Studio Arts – Film Production. Il s’intéresse à toutes formes alternatives de l’image en mouvement. Son travail fait usage de différentes techniques techno-artisanales en explorant la matérialité médiatique par des interventions directes, des manipulations optiques et de la distorsion analogique dans le but de créer des oeuvres hybrides et élargies.

Vallée questionne les notions de réappropriation et de recyclage, en traitant tout matériau comme du found footage au sein d’une pratique uniquement collaborative, dans le cadre de créations filmiques, vidéographiques et performatives. Ses performances audiovisuelles ont été présentées dans une multitude de festivals (MUTEK, O.F.N.I., FICFA, Les Percéides, etc.) et ses films et vidéos expérimentaux, en distribution chez Vidéographe, ont été présentés internationalement. Son dernier court-métrage, Le bulbe tragique, a remporté le « Best Canadian Work » au festival WNDX (Festival of Moving Image). Il est aussi co-fondateur & programmateur au Festival Ibrida*Pluri, avec Sonya Stefan et Samuel Bobony.

Guillaume Vallée complète un doctorat en Études et Pratiques des Arts à l’UQAM, sous la direction de Louis Jacob et Mario Côté. Sa thèse Recherche-Création a comme sujet les notions de dispositifs bricolés, de scène et de l’artiste en tant que bricoleur, autour des pratiques du cinéma expérimental.