Barres représentant une icône de menu
Loupe représentant une icône de recherche
Lettre x représentant une icône de fermeture
image couleur sépia, un homme assis dans un fauteuil

© Marie-Josée Saint-Pierre, Les négatifs de McLaren, 2006

Les Vidéographes – Derrières les images

Programmation - Festivals


20 - 27 janvier 2021
Cinema on The Bayou Film Festival (É-U)

En ligne



En 2021, Vidéographe fête 50 ans d’engagement continu envers la recherche et le rayonnement de la vidéo et des pratiques expérimentales de l’image en mouvement. Toujours animé par le fougue créatrice de ses fondateurs et fondatrices, Vidéographe propose une année de célébration traçant des ponts entre les générations d’artistes qui s’y sont rassemblé.e.s et qui sera axée sur la création, la collaboration et le partage des œuvres de sa collection.

Le cinéaste et vidéaste Luc Bourdon, en collaboration avec l’équipe de Vidéographe, a élaboré une programmation Les Vidéographes couvrant 50 ans de création vidéo. 50 œuvres de la collection de Vidéographe ont été sélectionnées. 

La collection de Vidéographe – de plus de 2 300 titres – possède ainsi le potentiel de pouvoir témoigner de l’évolution de cette histoire des médias qui fut ponctuée de changements sociaux, politiques, artistiques et technologiques majeurs. 

Cette programmation témoigne de l’évolution des genres, des pratiques, des styles, des sujets, des paroles et des préoccupations des vidéastes, des artistes vidéo et de ceux et celles qui se sont aventurés dans la réalisation d’une oeuvre vidéographique. 

 

La première présentation  d’une sélection d’oeuvres de Les Vidéographes se déroule lors de la 16e édition du Cinema on the Bayou Film Festival du 20 au 27 janvier 2021.

Les Vidéographes – Derrières les images
Durant les 50 dernières années, l’évolution du médium vidéo fut fulgurante. Partant d’une image et d’un son bien imparfaits, les têtes chercheuses ont développé des machines créatrices intégrant bien des découvertes technologiques. Nous sommes ainsi passés de l’ère de l’électronique à celle du numérique. Cette évolution a permis de nombreuses convergences artistiques et une qualité de production épousant l’idée d’un médium accessible, libre, économe, léger, portable, instantané, immédiat et pour tous.

Le monde de l’animation a vécu ainsi cette révolution culturelle et artistique tout en gardant en mémoire la pratique des anciens. Dans ce programme, le public est convié à découvrir les intentions des artisans d’une tradition qui parle de l’âme des images et du devoir de mémoire de nos peuples.

PROGRAMME  (66 min)
Vidéographe, Entrée en scène, 10 min, 1972
Vidéographe, Entrevue avec Steven Woloshen, 3 min, 2015
Steven Woloshen, 1000 Plateaus (2004-2014), 4 min, 2014
Marie-Josée Saint-Pierre, Les négatifs de McLaren, 10 min, 2006
Pierre Hébert, La statue de Robert E. Lee à Charlottesville, 26 min, 2018
Alisi Telengut, Solitude, 7 min, 2016
Alisi Telengut, Nutag – Homeland, 6 min, 2016

 

image couleur sépia, un homme assis dans un fauteuil

© Marie-Josée Saint-Pierre, Les négatifs de McLaren, 2006

Les Vidéographes – Derrières les images

Programmation - Festivals


20 - 27 janvier 2021
Cinema on The Bayou Film Festival (É-U)

En ligne



En 2021, Vidéographe fête 50 ans d’engagement continu envers la recherche et le rayonnement de la vidéo et des pratiques expérimentales de l’image en mouvement. Toujours animé par le fougue créatrice de ses fondateurs et fondatrices, Vidéographe propose une année de célébration traçant des ponts entre les générations d’artistes qui s’y sont rassemblé.e.s et qui sera axée sur la création, la collaboration et le partage des œuvres de sa collection.

Le cinéaste et vidéaste Luc Bourdon, en collaboration avec l’équipe de Vidéographe, a élaboré une programmation Les Vidéographes couvrant 50 ans de création vidéo. 50 œuvres de la collection de Vidéographe ont été sélectionnées. 

La collection de Vidéographe – de plus de 2 300 titres – possède ainsi le potentiel de pouvoir témoigner de l’évolution de cette histoire des médias qui fut ponctuée de changements sociaux, politiques, artistiques et technologiques majeurs. 

Cette programmation témoigne de l’évolution des genres, des pratiques, des styles, des sujets, des paroles et des préoccupations des vidéastes, des artistes vidéo et de ceux et celles qui se sont aventurés dans la réalisation d’une oeuvre vidéographique. 

 

La première présentation  d’une sélection d’oeuvres de Les Vidéographes se déroule lors de la 16e édition du Cinema on the Bayou Film Festival du 20 au 27 janvier 2021.

Les Vidéographes – Derrières les images
Durant les 50 dernières années, l’évolution du médium vidéo fut fulgurante. Partant d’une image et d’un son bien imparfaits, les têtes chercheuses ont développé des machines créatrices intégrant bien des découvertes technologiques. Nous sommes ainsi passés de l’ère de l’électronique à celle du numérique. Cette évolution a permis de nombreuses convergences artistiques et une qualité de production épousant l’idée d’un médium accessible, libre, économe, léger, portable, instantané, immédiat et pour tous.

Le monde de l’animation a vécu ainsi cette révolution culturelle et artistique tout en gardant en mémoire la pratique des anciens. Dans ce programme, le public est convié à découvrir les intentions des artisans d’une tradition qui parle de l’âme des images et du devoir de mémoire de nos peuples.

PROGRAMME  (66 min)
Vidéographe, Entrée en scène, 10 min, 1972
Vidéographe, Entrevue avec Steven Woloshen, 3 min, 2015
Steven Woloshen, 1000 Plateaus (2004-2014), 4 min, 2014
Marie-Josée Saint-Pierre, Les négatifs de McLaren, 10 min, 2006
Pierre Hébert, La statue de Robert E. Lee à Charlottesville, 26 min, 2018
Alisi Telengut, Solitude, 7 min, 2016
Alisi Telengut, Nutag – Homeland, 6 min, 2016

 

image couleur sépia, un homme assis dans un fauteuil

© Marie-Josée Saint-Pierre, Les négatifs de McLaren, 2006

Les Vidéographes – Derrières les images

Programmation - Festivals


20 - 27 janvier 2021
Cinema on The Bayou Film Festival (É-U)

En ligne



En 2021, Vidéographe fête 50 ans d’engagement continu envers la recherche et le rayonnement de la vidéo et des pratiques expérimentales de l’image en mouvement. Toujours animé par le fougue créatrice de ses fondateurs et fondatrices, Vidéographe propose une année de célébration traçant des ponts entre les générations d’artistes qui s’y sont rassemblé.e.s et qui sera axée sur la création, la collaboration et le partage des œuvres de sa collection.

Le cinéaste et vidéaste Luc Bourdon, en collaboration avec l’équipe de Vidéographe, a élaboré une programmation Les Vidéographes couvrant 50 ans de création vidéo. 50 œuvres de la collection de Vidéographe ont été sélectionnées. 

La collection de Vidéographe – de plus de 2 300 titres – possède ainsi le potentiel de pouvoir témoigner de l’évolution de cette histoire des médias qui fut ponctuée de changements sociaux, politiques, artistiques et technologiques majeurs. 

Cette programmation témoigne de l’évolution des genres, des pratiques, des styles, des sujets, des paroles et des préoccupations des vidéastes, des artistes vidéo et de ceux et celles qui se sont aventurés dans la réalisation d’une oeuvre vidéographique. 

 

La première présentation  d’une sélection d’oeuvres de Les Vidéographes se déroule lors de la 16e édition du Cinema on the Bayou Film Festival du 20 au 27 janvier 2021.

Les Vidéographes – Derrières les images
Durant les 50 dernières années, l’évolution du médium vidéo fut fulgurante. Partant d’une image et d’un son bien imparfaits, les têtes chercheuses ont développé des machines créatrices intégrant bien des découvertes technologiques. Nous sommes ainsi passés de l’ère de l’électronique à celle du numérique. Cette évolution a permis de nombreuses convergences artistiques et une qualité de production épousant l’idée d’un médium accessible, libre, économe, léger, portable, instantané, immédiat et pour tous.

Le monde de l’animation a vécu ainsi cette révolution culturelle et artistique tout en gardant en mémoire la pratique des anciens. Dans ce programme, le public est convié à découvrir les intentions des artisans d’une tradition qui parle de l’âme des images et du devoir de mémoire de nos peuples.

PROGRAMME  (66 min)
Vidéographe, Entrée en scène, 10 min, 1972
Vidéographe, Entrevue avec Steven Woloshen, 3 min, 2015
Steven Woloshen, 1000 Plateaus (2004-2014), 4 min, 2014
Marie-Josée Saint-Pierre, Les négatifs de McLaren, 10 min, 2006
Pierre Hébert, La statue de Robert E. Lee à Charlottesville, 26 min, 2018
Alisi Telengut, Solitude, 7 min, 2016
Alisi Telengut, Nutag – Homeland, 6 min, 2016