Barres représentant une icône de menu
Loupe représentant une icône de recherche
Lettre x représentant une icône de fermeture
© Pierre Hébert, The Statue of Robert E. Lee in Charlottesville, 2018

© Pierre Hébert, La statue de Robert E. Lee à Charlottesville, 2018

Les Vidéographes
Au-delà du réel & Devoir de mémoire

Programmation


26 janvier et 2 février 2021
20 h à Paris / 14 h à Montréal
Diffusion en ligne

Gratuit



Pour célébrer les 50 ans de Vidéographe, le Centre culturel canadien organise deux soirées de projections en ligne de la programmation Les Vidéographes, élaborée par le cinéaste Luc Bourdon et l’équipe de Vidéographe.

Les Vidéographes couvrent 50 ans de création vidéo. Douze programmes ont été élaborés incluant une sélection de 50 œuvres de la collection. Cette programmation témoigne de l’évolution des genres, des pratiques, des styles, des sujets, des paroles et des préoccupations des vidéastes, des artistes vidéo et de ceux et celles qui se sont aventurés dans la réalisation d’une oeuvre vidéographique.

 

Les Vidéographes – Au-delà du réel
En introduction à ce programme rendant hommage à l’imagination des vidéographes, Robert Forget conclue la vidéo ENTRÉE EN SCÈNE réalisé en 1972 en affirmant que le projet Vidéographe a pour objectif de rendre accessible les médias aux gens. Au fil des décennies, ce nouvel outil permettra aussi de mettre en scène un monde créé par des vidéographes soucieux d’aller au delà du réel, soit d’offrir une réalité magnifiée, triturée ou imaginée selon leurs bonnes volontés.

Programme (61 min)
. Vidéographe, Entrée en scène, 1972, 10 min
. Donigan Cumming,Petit Jesus /Baby Jesus, 1999, 3 min
. Robert Morin et Lorraine Dufour, Le voleur vit en enfer, 1984, 20 min
. Manon Labrecque, La petite vision, 1994, 5 min
. Sylvie Laliberté, Oh la la du narratif, 1997, 14 min
. Kim Kielhofner, The Coldest Day of the Year, 9 min, 2020

Mardi  26 janvier 2021, 20 h à Paris / 14 h à Montréal
Accès au programme [+]
(disponible pendant 24h)


Les Vidéographes – Devoir de mémoire

Dès les débuts du projet Vidéographe, la scène politique canadienne et internationale engendre des oeuvres désireuses d’offrir une voix alternative aux médias officiels. Cette sélection présente des oeuvres originales et militantes désireuses de nous conscientiser sur les malheurs du monde. Le devoir de mémoire a ainsi poussé les vidéographes au fil du temps à réaliser des vidéos tentant d’éveiller nos consciences.

Programme (64 min)
. Alisi Telengut, Nutag – Homeland, 2016, 6 min
. Félix Lamarche, Terres fantômes, 2019, 20 min
. Edouardo menz, Las Mujeres de Pinochet, 2005, 12 min
. Pierre Hébert, La statue de Robert E. Lee à Charlottesville, 2018, 26 min

Mardi 2 février 2021, 20 h à Paris / 14 h à Montréal
Accès au programme [+]
(disponible pendant 24h)

 

Logo_centre_culturel_canadien
Logo Videographe_Signature 50e
© Pierre Hébert, The Statue of Robert E. Lee in Charlottesville, 2018

© Pierre Hébert, La statue de Robert E. Lee à Charlottesville, 2018

Les Vidéographes
Au-delà du réel & Devoir de mémoire

Programmation


26 janvier et 2 février 2021
20 h à Paris / 14 h à Montréal
Diffusion en ligne

Gratuit



Pour célébrer les 50 ans de Vidéographe, le Centre culturel canadien organise deux soirées de projections en ligne de la programmation Les Vidéographes, élaborée par le cinéaste Luc Bourdon et l’équipe de Vidéographe.

Les Vidéographes couvrent 50 ans de création vidéo. Douze programmes ont été élaborés incluant une sélection de 50 œuvres de la collection. Cette programmation témoigne de l’évolution des genres, des pratiques, des styles, des sujets, des paroles et des préoccupations des vidéastes, des artistes vidéo et de ceux et celles qui se sont aventurés dans la réalisation d’une oeuvre vidéographique.

 

Les Vidéographes – Au-delà du réel
En introduction à ce programme rendant hommage à l’imagination des vidéographes, Robert Forget conclue la vidéo ENTRÉE EN SCÈNE réalisé en 1972 en affirmant que le projet Vidéographe a pour objectif de rendre accessible les médias aux gens. Au fil des décennies, ce nouvel outil permettra aussi de mettre en scène un monde créé par des vidéographes soucieux d’aller au delà du réel, soit d’offrir une réalité magnifiée, triturée ou imaginée selon leurs bonnes volontés.

Programme (61 min)
. Vidéographe, Entrée en scène, 1972, 10 min
. Donigan Cumming,Petit Jesus /Baby Jesus, 1999, 3 min
. Robert Morin et Lorraine Dufour, Le voleur vit en enfer, 1984, 20 min
. Manon Labrecque, La petite vision, 1994, 5 min
. Sylvie Laliberté, Oh la la du narratif, 1997, 14 min
. Kim Kielhofner, The Coldest Day of the Year, 9 min, 2020

Mardi  26 janvier 2021, 20 h à Paris / 14 h à Montréal
Accès au programme [+]
(disponible pendant 24h)


Les Vidéographes – Devoir de mémoire

Dès les débuts du projet Vidéographe, la scène politique canadienne et internationale engendre des oeuvres désireuses d’offrir une voix alternative aux médias officiels. Cette sélection présente des oeuvres originales et militantes désireuses de nous conscientiser sur les malheurs du monde. Le devoir de mémoire a ainsi poussé les vidéographes au fil du temps à réaliser des vidéos tentant d’éveiller nos consciences.

Programme (64 min)
. Alisi Telengut, Nutag – Homeland, 2016, 6 min
. Félix Lamarche, Terres fantômes, 2019, 20 min
. Edouardo menz, Las Mujeres de Pinochet, 2005, 12 min
. Pierre Hébert, La statue de Robert E. Lee à Charlottesville, 2018, 26 min

Mardi 2 février 2021, 20 h à Paris / 14 h à Montréal
Accès au programme [+]
(disponible pendant 24h)

 

Logo_centre_culturel_canadien
Logo Videographe_Signature 50e
© Pierre Hébert, The Statue of Robert E. Lee in Charlottesville, 2018

© Pierre Hébert, La statue de Robert E. Lee à Charlottesville, 2018

Les Vidéographes
Au-delà du réel & Devoir de mémoire

Programmation


26 janvier et 2 février 2021
20 h à Paris / 14 h à Montréal
Diffusion en ligne

Gratuit



Pour célébrer les 50 ans de Vidéographe, le Centre culturel canadien organise deux soirées de projections en ligne de la programmation Les Vidéographes, élaborée par le cinéaste Luc Bourdon et l’équipe de Vidéographe.

Les Vidéographes couvrent 50 ans de création vidéo. Douze programmes ont été élaborés incluant une sélection de 50 œuvres de la collection. Cette programmation témoigne de l’évolution des genres, des pratiques, des styles, des sujets, des paroles et des préoccupations des vidéastes, des artistes vidéo et de ceux et celles qui se sont aventurés dans la réalisation d’une oeuvre vidéographique.

 

Les Vidéographes – Au-delà du réel
En introduction à ce programme rendant hommage à l’imagination des vidéographes, Robert Forget conclue la vidéo ENTRÉE EN SCÈNE réalisé en 1972 en affirmant que le projet Vidéographe a pour objectif de rendre accessible les médias aux gens. Au fil des décennies, ce nouvel outil permettra aussi de mettre en scène un monde créé par des vidéographes soucieux d’aller au delà du réel, soit d’offrir une réalité magnifiée, triturée ou imaginée selon leurs bonnes volontés.

Programme (61 min)
. Vidéographe, Entrée en scène, 1972, 10 min
. Donigan Cumming,Petit Jesus /Baby Jesus, 1999, 3 min
. Robert Morin et Lorraine Dufour, Le voleur vit en enfer, 1984, 20 min
. Manon Labrecque, La petite vision, 1994, 5 min
. Sylvie Laliberté, Oh la la du narratif, 1997, 14 min
. Kim Kielhofner, The Coldest Day of the Year, 9 min, 2020

Mardi  26 janvier 2021, 20 h à Paris / 14 h à Montréal
Accès au programme [+]
(disponible pendant 24h)


Les Vidéographes – Devoir de mémoire

Dès les débuts du projet Vidéographe, la scène politique canadienne et internationale engendre des oeuvres désireuses d’offrir une voix alternative aux médias officiels. Cette sélection présente des oeuvres originales et militantes désireuses de nous conscientiser sur les malheurs du monde. Le devoir de mémoire a ainsi poussé les vidéographes au fil du temps à réaliser des vidéos tentant d’éveiller nos consciences.

Programme (64 min)
. Alisi Telengut, Nutag – Homeland, 2016, 6 min
. Félix Lamarche, Terres fantômes, 2019, 20 min
. Edouardo menz, Las Mujeres de Pinochet, 2005, 12 min
. Pierre Hébert, La statue de Robert E. Lee à Charlottesville, 2018, 26 min

Mardi 2 février 2021, 20 h à Paris / 14 h à Montréal
Accès au programme [+]
(disponible pendant 24h)

 

Logo_centre_culturel_canadien
Logo Videographe_Signature 50e