Barres représentant une icône de menu
Loupe représentant une icône de recherche
Lettre x représentant une icône de fermeture

© Anne Golden, The Order, 2020

Vidéographe remet le premier prix Robert-Forget à Anne Golden

Prix Robert-Forget

2022
Vidéographe



Montréal, le 1 février 2022

Vidéographe est heureux d’annoncer que l’artiste Anne Golden est la première lauréate du Prix Robert-Forget. Anne Golden se verra remettre le prix lors d’une cérémonie dédiée le mardi 22 février à 18h au Cinéma Moderne. Un programme d’œuvres de l’artiste sera aussi présenté pour l’occasion.

Créé en 2021 dans le cadre des festivités entourant les 50 ans de Vidéographe et nommé d’après le fondateur de l’organisme, le prix Robert-Forget est remis tous les deux ans à un artiste, commissaire ou chercheure.e québécois.e ayant contribué de manière exceptionnelle au développement de l’image en mouvement au Québec. Celui-ci est assorti d’une bourse de 5 000$, d’une publication numérique et d’un programme rétrospectif soutenus par Vidéographe. De plus, à l’occasion du 50e anniversaire de l’organisme, l’ONF, partenaire des premières heures de Vidéographe, bonifie le prix d’une bourse de 5 000$ en services techniques de l’ACIC afin de soutenir le récipiendaire dans la réalisation de ses prochaines œuvres.

Le jury de cette première édition était composé de Nicole Gingras, Pierre Hébert et Paul Wong. Parmi les candidat.e.s, l’approche unique de Anne Golden, au croisement du cinéma expérimental, du documentaire et de la fiction, s’est nettement démarquée.

Figure phare de la communauté de la vidéo indépendante, Anne Golden a contribué à la reconnaissance de la discipline vidéo et des perspectives féministes et lesbiennes en soutenant leur diffusion auprès de divers groupes. Elle assure à ce titre la direction artistique du Groupe Intervention Vidéo (GIV) en plus d’enseigner au département de Media Arts du John Abbott College. L’artiste a favorisé l’émergence et la diffusion de nouveaux discours et perspectives sur l’art vidéo, tout en contribuant à l’essor du médium avec une production qui s’étend sur plus de 30 ans. Le travail d’Anne Golden a été présenté dans de nombreux festivals, galeries et musées au Québec, au Canada et à l’international. L’artiste a par ailleurs participé à plusieurs présentations sur les pratiques de conservation, la distribution indépendante et, plus récemment, les films d’horreur.

 

Anne Golden, photo by Shari Hatt

© Anne Golden, The Order, 2020

Vidéographe remet le premier prix Robert-Forget à Anne Golden

Prix Robert-Forget

2022
Vidéographe



Montréal, le 1 février 2022

Vidéographe est heureux d’annoncer que l’artiste Anne Golden est la première lauréate du Prix Robert-Forget. Anne Golden se verra remettre le prix lors d’une cérémonie dédiée le mardi 22 février à 18h au Cinéma Moderne. Un programme d’œuvres de l’artiste sera aussi présenté pour l’occasion.

Créé en 2021 dans le cadre des festivités entourant les 50 ans de Vidéographe et nommé d’après le fondateur de l’organisme, le prix Robert-Forget est remis tous les deux ans à un artiste, commissaire ou chercheure.e québécois.e ayant contribué de manière exceptionnelle au développement de l’image en mouvement au Québec. Celui-ci est assorti d’une bourse de 5 000$, d’une publication numérique et d’un programme rétrospectif soutenus par Vidéographe. De plus, à l’occasion du 50e anniversaire de l’organisme, l’ONF, partenaire des premières heures de Vidéographe, bonifie le prix d’une bourse de 5 000$ en services techniques de l’ACIC afin de soutenir le récipiendaire dans la réalisation de ses prochaines œuvres.

Le jury de cette première édition était composé de Nicole Gingras, Pierre Hébert et Paul Wong. Parmi les candidat.e.s, l’approche unique de Anne Golden, au croisement du cinéma expérimental, du documentaire et de la fiction, s’est nettement démarquée.

Figure phare de la communauté de la vidéo indépendante, Anne Golden a contribué à la reconnaissance de la discipline vidéo et des perspectives féministes et lesbiennes en soutenant leur diffusion auprès de divers groupes. Elle assure à ce titre la direction artistique du Groupe Intervention Vidéo (GIV) en plus d’enseigner au département de Media Arts du John Abbott College. L’artiste a favorisé l’émergence et la diffusion de nouveaux discours et perspectives sur l’art vidéo, tout en contribuant à l’essor du médium avec une production qui s’étend sur plus de 30 ans. Le travail d’Anne Golden a été présenté dans de nombreux festivals, galeries et musées au Québec, au Canada et à l’international. L’artiste a par ailleurs participé à plusieurs présentations sur les pratiques de conservation, la distribution indépendante et, plus récemment, les films d’horreur.

 

Anne Golden, photo by Shari Hatt

© Anne Golden, The Order, 2020

Vidéographe remet le premier prix Robert-Forget à Anne Golden

Prix Robert-Forget

2022
Vidéographe



Montréal, le 1 février 2022

Vidéographe est heureux d’annoncer que l’artiste Anne Golden est la première lauréate du Prix Robert-Forget. Anne Golden se verra remettre le prix lors d’une cérémonie dédiée le mardi 22 février à 18h au Cinéma Moderne. Un programme d’œuvres de l’artiste sera aussi présenté pour l’occasion.

Créé en 2021 dans le cadre des festivités entourant les 50 ans de Vidéographe et nommé d’après le fondateur de l’organisme, le prix Robert-Forget est remis tous les deux ans à un artiste, commissaire ou chercheure.e québécois.e ayant contribué de manière exceptionnelle au développement de l’image en mouvement au Québec. Celui-ci est assorti d’une bourse de 5 000$, d’une publication numérique et d’un programme rétrospectif soutenus par Vidéographe. De plus, à l’occasion du 50e anniversaire de l’organisme, l’ONF, partenaire des premières heures de Vidéographe, bonifie le prix d’une bourse de 5 000$ en services techniques de l’ACIC afin de soutenir le récipiendaire dans la réalisation de ses prochaines œuvres.

Le jury de cette première édition était composé de Nicole Gingras, Pierre Hébert et Paul Wong. Parmi les candidat.e.s, l’approche unique de Anne Golden, au croisement du cinéma expérimental, du documentaire et de la fiction, s’est nettement démarquée.

Figure phare de la communauté de la vidéo indépendante, Anne Golden a contribué à la reconnaissance de la discipline vidéo et des perspectives féministes et lesbiennes en soutenant leur diffusion auprès de divers groupes. Elle assure à ce titre la direction artistique du Groupe Intervention Vidéo (GIV) en plus d’enseigner au département de Media Arts du John Abbott College. L’artiste a favorisé l’émergence et la diffusion de nouveaux discours et perspectives sur l’art vidéo, tout en contribuant à l’essor du médium avec une production qui s’étend sur plus de 30 ans. Le travail d’Anne Golden a été présenté dans de nombreux festivals, galeries et musées au Québec, au Canada et à l’international. L’artiste a par ailleurs participé à plusieurs présentations sur les pratiques de conservation, la distribution indépendante et, plus récemment, les films d’horreur.

 

Anne Golden, photo by Shari Hatt