Barres représentant une icône de menu
Loupe représentant une icône de recherche
Lettre x représentant une icône de fermeture
Photo couleur de l'exposition Réseaux magnétiques

Paul Litherland, Artexte, 2020

Artexte en fût : Pour une étude féministe de la vidéo érotique
Julie Ravary-Pilon

Discussion

11 mars 2020, 17h30
Artexte

Entrée libre



Artexte en fût 11 : Pour une étude féministe de la vidéo érotique
Micro-résidence de Julie Ravary-Pilon

 

Le mercredi 11 mars prochain, à l’occasion de l’exposition Réseaux magnétiques, ARTEXTE et Vidéographe vous invitent à la onzième édition d’Artexte en fût, qui sera animée par Julie Ravary-Pilon. Cette dernière a récemment complété une recherche postdoctorale sur les pratiques artistiques des vidéastes féministes dans l’espace socionumérique.

Dans le cadre de l’exposition Réseaux magnétiques, Julie Ravary-Pilon a été invitée à effectuer une micro-résidence dans la collection d’Artexte. Selon Julie Ravary-Pilon, rares sont les occasions pour une chercheuse universitaire de prendre le temps de penser à sa pratique et ses implications. Sa micro-résidence lui offre cette opportunité pour prendre du recul sur son travail, qui s’ancre dans une militance féministe depuis plus de 10 ans. Il s’agit donc pour elle de suivre le fil de ses pensées et de garder une trace des découvertes et des impasses rencontrées lors de son passage dans la collection d’Artexte.

Dans une atmosphère propice aux échanges, Julie Ravar-Pilon présentera le fruit de sa micro-résidence lors de la 11e édition d’Artexte en fût. Elle se prêtera au jeu de l’autoréflexion dans le cadre d’une recherche sur la vidéo érotique féministe intitulée Libidante (Mousse Guernon, 1972). Cette soirée sera aussi l’occasion d’engager une discussion sur l’engagement politique en histoire de l’art, la recherche-action et la vidéo des femmes au Québec.

 

Entrée libre

 

Plus d’informations sur l’activité et la micro-résidence de Julie Ravary-Pilon

Plus d’informations sur l’exposition Réseaux magnétiques

 

Logo Artexte
Photo couleur de l'exposition Réseaux magnétiques

Paul Litherland, Artexte, 2020

Artexte en fût : Pour une étude féministe de la vidéo érotique
Julie Ravary-Pilon

Discussion

11 mars 2020, 17h30
Artexte

Entrée libre



Artexte en fût 11 : Pour une étude féministe de la vidéo érotique
Micro-résidence de Julie Ravary-Pilon

 

Le mercredi 11 mars prochain, à l’occasion de l’exposition Réseaux magnétiques, ARTEXTE et Vidéographe vous invitent à la onzième édition d’Artexte en fût, qui sera animée par Julie Ravary-Pilon. Cette dernière a récemment complété une recherche postdoctorale sur les pratiques artistiques des vidéastes féministes dans l’espace socionumérique.

Dans le cadre de l’exposition Réseaux magnétiques, Julie Ravary-Pilon a été invitée à effectuer une micro-résidence dans la collection d’Artexte. Selon Julie Ravary-Pilon, rares sont les occasions pour une chercheuse universitaire de prendre le temps de penser à sa pratique et ses implications. Sa micro-résidence lui offre cette opportunité pour prendre du recul sur son travail, qui s’ancre dans une militance féministe depuis plus de 10 ans. Il s’agit donc pour elle de suivre le fil de ses pensées et de garder une trace des découvertes et des impasses rencontrées lors de son passage dans la collection d’Artexte.

Dans une atmosphère propice aux échanges, Julie Ravar-Pilon présentera le fruit de sa micro-résidence lors de la 11e édition d’Artexte en fût. Elle se prêtera au jeu de l’autoréflexion dans le cadre d’une recherche sur la vidéo érotique féministe intitulée Libidante (Mousse Guernon, 1972). Cette soirée sera aussi l’occasion d’engager une discussion sur l’engagement politique en histoire de l’art, la recherche-action et la vidéo des femmes au Québec.

 

Entrée libre

 

Plus d’informations sur l’activité et la micro-résidence de Julie Ravary-Pilon

Plus d’informations sur l’exposition Réseaux magnétiques

 

Logo Artexte
Photo couleur de l'exposition Réseaux magnétiques

Paul Litherland, Artexte, 2020

Artexte en fût : Pour une étude féministe de la vidéo érotique
Julie Ravary-Pilon

Discussion

11 mars 2020, 17h30
Artexte

Entrée libre



Artexte en fût 11 : Pour une étude féministe de la vidéo érotique
Micro-résidence de Julie Ravary-Pilon

 

Le mercredi 11 mars prochain, à l’occasion de l’exposition Réseaux magnétiques, ARTEXTE et Vidéographe vous invitent à la onzième édition d’Artexte en fût, qui sera animée par Julie Ravary-Pilon. Cette dernière a récemment complété une recherche postdoctorale sur les pratiques artistiques des vidéastes féministes dans l’espace socionumérique.

Dans le cadre de l’exposition Réseaux magnétiques, Julie Ravary-Pilon a été invitée à effectuer une micro-résidence dans la collection d’Artexte. Selon Julie Ravary-Pilon, rares sont les occasions pour une chercheuse universitaire de prendre le temps de penser à sa pratique et ses implications. Sa micro-résidence lui offre cette opportunité pour prendre du recul sur son travail, qui s’ancre dans une militance féministe depuis plus de 10 ans. Il s’agit donc pour elle de suivre le fil de ses pensées et de garder une trace des découvertes et des impasses rencontrées lors de son passage dans la collection d’Artexte.

Dans une atmosphère propice aux échanges, Julie Ravar-Pilon présentera le fruit de sa micro-résidence lors de la 11e édition d’Artexte en fût. Elle se prêtera au jeu de l’autoréflexion dans le cadre d’une recherche sur la vidéo érotique féministe intitulée Libidante (Mousse Guernon, 1972). Cette soirée sera aussi l’occasion d’engager une discussion sur l’engagement politique en histoire de l’art, la recherche-action et la vidéo des femmes au Québec.

 

Entrée libre

 

Plus d’informations sur l’activité et la micro-résidence de Julie Ravary-Pilon

Plus d’informations sur l’exposition Réseaux magnétiques

 

Logo Artexte