Barres représentant une icône de menu
Loupe représentant une icône de recherche
Lettre x représentant une icône de fermeture

© Edith Brunette et François Lemieux, Vases communicants

Edith Brunette et François Lemieux
Vases communicants

LUX - Résidence de création et diffusion

juillet 2019 – février 2020



Main Film, OBORO, PRIM et Vidéographe sont heureux d’accueillir Edith Brunette et François Lemieux pour la résidence LUX. Dans le cadre de cette résidence, Edith Brunette et François Lemieux se proposent de réaliser une œuvre basée sur des gestes et qui se déclinera en installation vidéo et en monobande.

À travers ces gestes, un paysage s’élabore, bricolé et mouvant, qui témoigne de logiques de coexistence avec un monde quadrillé, certes, d’infrastructures qui programment et découpent − frontières, agences de ressources humaines, pipelines, réseaux de surveillance − mais aussi strié de mouvements qui ne se laissent pas saisir – migrations fugitives, dépression, désengagement, occupations, fatigue, explosions, fuites. Des mouvements d’êtres, de choses et de matières indociles, qui laissent leurs traces et invitent à d’autres sauts, toujours.

Vases communicants pointe vers un monde en survivance qui cherche à assurer sa propre pérennité en endiguant les mouvements de matières, de capitaux et d’humains, tout en assignant chaque chose à sa place : mais la rétention prépare l’éclatement, et ce monde fuit de partout. La recherche d’Edith Brunette et François Lemieux consistera à articuler objets, manipulations filmées et textes pour mettre en récit de manière expérimentale, poétique et critique la construction − et la possible déposition − de ce monde.

 

BIOGRAPHIES

Edith Brunette

Edith Brunette conjugue pratique artistique et recherche théorique. L’une comme l’autre s’intéressent aux discours – notamment à ceux à l’oeuvre dans le champ des arts -, à ce qu’ils révèlent des forces et des jeux politiques à l’oeuvre. À titre d’auteure et de chercheure, elle publie régulièrement dans différentes revues et publications sur l’art. Cofondatrice de l’organisation Journée sans culture, elle amorce en 2017 des études doctorales en sciences politiques à l’Université d’Ottawa.

Voir le site de Edith

François Lemieux

Les activités artistiques de François Lemieux allient pratique, édition et recherche sous la forme d’installations, de documents et de situations susceptibles d’alimenter une réflexion collective sur les notions de valeur, de commun et de rapport à la norme. François Lemieux a mis sur pied des projets collectifs et indépendants tels que We left the warm stable and entered the latex void de 2008 à 2010 ou la publication qu’il coédite, Le Merle. Cahiers sur les mots et les gestes. Lemieux est cofondateur de l’organisation Journée sans culture et membre d’Entrepreneurs du Commun.

 

À PROPOS DE LUX

LUX est une résidente conjointe offerte par  Main FilmOBORO, PRIM et Vidéographe et qui est vouée à la création et à la diffusion d’œuvres utilisant l’image en mouvement et réalisées par des artistes du Québec et du Canada. Cette résidence, initiée par Vidéographe, est soutenue par le programme Concertation et innovation du Conseil des arts et des lettres du Québec.

 

 

Logo Main FIlm
Logo Oboro
Logo Prim

© Edith Brunette et François Lemieux, Vases communicants

Edith Brunette et François Lemieux
Vases communicants

LUX - Résidence de création et diffusion

juillet 2019 – février 2020



Main Film, OBORO, PRIM et Vidéographe sont heureux d’accueillir Edith Brunette et François Lemieux pour la résidence LUX. Dans le cadre de cette résidence, Edith Brunette et François Lemieux se proposent de réaliser une œuvre basée sur des gestes et qui se déclinera en installation vidéo et en monobande.

À travers ces gestes, un paysage s’élabore, bricolé et mouvant, qui témoigne de logiques de coexistence avec un monde quadrillé, certes, d’infrastructures qui programment et découpent − frontières, agences de ressources humaines, pipelines, réseaux de surveillance − mais aussi strié de mouvements qui ne se laissent pas saisir – migrations fugitives, dépression, désengagement, occupations, fatigue, explosions, fuites. Des mouvements d’êtres, de choses et de matières indociles, qui laissent leurs traces et invitent à d’autres sauts, toujours.

Vases communicants pointe vers un monde en survivance qui cherche à assurer sa propre pérennité en endiguant les mouvements de matières, de capitaux et d’humains, tout en assignant chaque chose à sa place : mais la rétention prépare l’éclatement, et ce monde fuit de partout. La recherche d’Edith Brunette et François Lemieux consistera à articuler objets, manipulations filmées et textes pour mettre en récit de manière expérimentale, poétique et critique la construction − et la possible déposition − de ce monde.

 

BIOGRAPHIES

Edith Brunette

Edith Brunette conjugue pratique artistique et recherche théorique. L’une comme l’autre s’intéressent aux discours – notamment à ceux à l’oeuvre dans le champ des arts -, à ce qu’ils révèlent des forces et des jeux politiques à l’oeuvre. À titre d’auteure et de chercheure, elle publie régulièrement dans différentes revues et publications sur l’art. Cofondatrice de l’organisation Journée sans culture, elle amorce en 2017 des études doctorales en sciences politiques à l’Université d’Ottawa.

Voir le site de Edith

François Lemieux

Les activités artistiques de François Lemieux allient pratique, édition et recherche sous la forme d’installations, de documents et de situations susceptibles d’alimenter une réflexion collective sur les notions de valeur, de commun et de rapport à la norme. François Lemieux a mis sur pied des projets collectifs et indépendants tels que We left the warm stable and entered the latex void de 2008 à 2010 ou la publication qu’il coédite, Le Merle. Cahiers sur les mots et les gestes. Lemieux est cofondateur de l’organisation Journée sans culture et membre d’Entrepreneurs du Commun.

 

À PROPOS DE LUX

LUX est une résidente conjointe offerte par  Main FilmOBORO, PRIM et Vidéographe et qui est vouée à la création et à la diffusion d’œuvres utilisant l’image en mouvement et réalisées par des artistes du Québec et du Canada. Cette résidence, initiée par Vidéographe, est soutenue par le programme Concertation et innovation du Conseil des arts et des lettres du Québec.

 

 

Logo Main FIlm
Logo Oboro
Logo Prim

© Edith Brunette et François Lemieux, Vases communicants

Edith Brunette et François Lemieux
Vases communicants

LUX - Résidence de création et diffusion

juillet 2019 – février 2020



Main Film, OBORO, PRIM et Vidéographe sont heureux d’accueillir Edith Brunette et François Lemieux pour la résidence LUX. Dans le cadre de cette résidence, Edith Brunette et François Lemieux se proposent de réaliser une œuvre basée sur des gestes et qui se déclinera en installation vidéo et en monobande.

À travers ces gestes, un paysage s’élabore, bricolé et mouvant, qui témoigne de logiques de coexistence avec un monde quadrillé, certes, d’infrastructures qui programment et découpent − frontières, agences de ressources humaines, pipelines, réseaux de surveillance − mais aussi strié de mouvements qui ne se laissent pas saisir – migrations fugitives, dépression, désengagement, occupations, fatigue, explosions, fuites. Des mouvements d’êtres, de choses et de matières indociles, qui laissent leurs traces et invitent à d’autres sauts, toujours.

Vases communicants pointe vers un monde en survivance qui cherche à assurer sa propre pérennité en endiguant les mouvements de matières, de capitaux et d’humains, tout en assignant chaque chose à sa place : mais la rétention prépare l’éclatement, et ce monde fuit de partout. La recherche d’Edith Brunette et François Lemieux consistera à articuler objets, manipulations filmées et textes pour mettre en récit de manière expérimentale, poétique et critique la construction − et la possible déposition − de ce monde.

 

BIOGRAPHIES

Edith Brunette

Edith Brunette conjugue pratique artistique et recherche théorique. L’une comme l’autre s’intéressent aux discours – notamment à ceux à l’oeuvre dans le champ des arts -, à ce qu’ils révèlent des forces et des jeux politiques à l’oeuvre. À titre d’auteure et de chercheure, elle publie régulièrement dans différentes revues et publications sur l’art. Cofondatrice de l’organisation Journée sans culture, elle amorce en 2017 des études doctorales en sciences politiques à l’Université d’Ottawa.

Voir le site de Edith

François Lemieux

Les activités artistiques de François Lemieux allient pratique, édition et recherche sous la forme d’installations, de documents et de situations susceptibles d’alimenter une réflexion collective sur les notions de valeur, de commun et de rapport à la norme. François Lemieux a mis sur pied des projets collectifs et indépendants tels que We left the warm stable and entered the latex void de 2008 à 2010 ou la publication qu’il coédite, Le Merle. Cahiers sur les mots et les gestes. Lemieux est cofondateur de l’organisation Journée sans culture et membre d’Entrepreneurs du Commun.

 

À PROPOS DE LUX

LUX est une résidente conjointe offerte par  Main FilmOBORO, PRIM et Vidéographe et qui est vouée à la création et à la diffusion d’œuvres utilisant l’image en mouvement et réalisées par des artistes du Québec et du Canada. Cette résidence, initiée par Vidéographe, est soutenue par le programme Concertation et innovation du Conseil des arts et des lettres du Québec.

 

 

Logo Main FIlm
Logo Oboro
Logo Prim