Barres représentant une icône de menu
Loupe représentant une icône de recherche
Lettre x représentant une icône de fermeture
image noir et blanc, la mer et des bateaux au loin

Courtoisie de l’artiste : © Ivetta Sunyoung Kang, Nissology 1 : Maehwa, 2019

Don de la fondation RBC

Programme de mentorat 2020-2021



Pour une deuxième année consécutive, Vidéographe tient à remercier chaleureusement la fondation RBC pour son soutien financier par l’entremise du projet Artistes émergents RBC. Visant à faciliter la transition d’artiste émergent à artiste établi, ce programme appuie des organismes qui offrent aux artistes les meilleures chances de faire avancer leur carrière.

Grâce à ce don, les participant.e.s sélectionné.e.s pour l’année 2020-2021 du programme de mentorat de Vidéographe bénéficient encore cette année de seize heures de rencontre avec un.e artiste professionnel.le de leur domaine. Le programme de mentorat vise à encourager le développement professionnel et artistique des artistes en début de carrière en les aidant à développer un nouveau projet, explorer une nouvelle technique ou poursuivre la réalisation d’une œuvre en cours.

Voici la liste des artistes retenu.e.s ainsi que leur projet et les mentors avec qui elles/ils sont associé.e.s et auront la chance de travailler.

    • Elisa Gleize, Sans titre
      MENTOR : Pier-Philippe Chevigny
      Court-métrage documentaire
    • Tanha Gomes, Couronnes de cendres
      MENTOR : Alexis Bellavance
      Installation vidéo
    • Irina Tempea, Sans titre
      MENTOR : Guillaume Vallée
      Installation vidéo
    • Max Vannienschoot, Sans titre
      MENTOR : Éléonore Goldberg
      Court-métrage d’animation

 

BIOGRAPHIE

Elisa Gleize est une artiste originaire de suisse née en 1995. Elle est formée en tant que graphiste avant d’être diplômée des Arts Visuels de la Haute Ecole d’Art et Design de Genève en 2019, où elle se spécialise dans le vidéo de fiction-documentaire. Aujourd’hui, Elisa est finissante d’un DESS en Arts, création et technologies à l’Université de Montréal. Ses médiums sont l’écriture, l’installation, le vidéo et l’appropriation de plateformes virtuelles et de jeux vidéo. Les concepts bio-technologiques, l’identité humaine et animale et son devenir ainsi que ses représentations dans la sphère cybernétique sont ses principales thématiques. Elle sonde notamment cette idée de “zone grise“ permise par ces espaces qui invitent à actionner une pensée au-delà des normes. Plus récemment, Elisa se penche sur certains groupes invisibilisés, munie de sa caméra ou de son ordinateur. vimeo.com/elisagleize

Tanha Gomes
Artiste visuelle et travailleuse culturelle, Tanha Gomes cumule une expérience de travail importante pour plusieurs centres d’artistes, fondations et galeries d’art à Montréal. Depuis 2011, elle s’implique dans des initiatives qui inscrivent l’art dans la communauté avec des publics de tout âge. Récemment diplômée à la maîtrise en éducation des arts, elle aspire à développer sa pratique artistique autour des questions de l’identité culturelle, de la mémoire et de l’esthétique relationnelle.

Irina Tempea
Détentrice d’un baccalauréat en Études cinématographiques à l’Université de Montréal, Irina Tempea se dirige maintenant vers la création, notamment à travers la production d’une première œuvre personnelle. Dans le but d’élargir ses horizons vers des pratiques multidisciplinaires, elle poursuit cette année ses études dans le cadre d’un DESS en Arts, création et technologie à la même université. Elle s’intéresse particulièrement aux approches qui mettent de l’avant l’aléatoire et la spontanéité comme processus créatif. Son penchant pour le cinéma expérimental rejoint aussi son amour pour les expériences sensorielles et immersives qui dépassent les balises du contenu. Elle programme également un bloc consacré aux films expérimentaux pour l’édition actuel du festival Courts d’un Soir. vimeo.com/irinatempea

Max Vannienschoot
Originaire de Belgique, Max Vannienschoot sort diplômé de Supinfocom en réalisation numérique en 2007. Après 9 années passées à travailler pour divers studios d’animation, il s’engage dans une nouvelle étape de sa carrière avec l’écriture d’un premier court métrage « O », présenté au concours de pitch du festival de films Les Sommets du cinéma d’animation à Montréal en 2019. Ses expériences personnelles sont à la base de son processus créatif et l’amènent à s’intéresser à divers aspects de la nature humaine. Il se passionne pour plusieurs disciplines comme la photographie argentique, la peinture et le dessin, mais c’est avec le cinéma d’animation qu’il trouve le medium idéal à l’expression de sa pensée.

 

Logo banque RBC
image noir et blanc, la mer et des bateaux au loin

Courtoisie de l’artiste : © Ivetta Sunyoung Kang, Nissology 1 : Maehwa, 2019

Don de la fondation RBC

Programme de mentorat 2020-2021



Pour une deuxième année consécutive, Vidéographe tient à remercier chaleureusement la fondation RBC pour son soutien financier par l’entremise du projet Artistes émergents RBC. Visant à faciliter la transition d’artiste émergent à artiste établi, ce programme appuie des organismes qui offrent aux artistes les meilleures chances de faire avancer leur carrière.

Grâce à ce don, les participant.e.s sélectionné.e.s pour l’année 2020-2021 du programme de mentorat de Vidéographe bénéficient encore cette année de seize heures de rencontre avec un.e artiste professionnel.le de leur domaine. Le programme de mentorat vise à encourager le développement professionnel et artistique des artistes en début de carrière en les aidant à développer un nouveau projet, explorer une nouvelle technique ou poursuivre la réalisation d’une œuvre en cours.

Voici la liste des artistes retenu.e.s ainsi que leur projet et les mentors avec qui elles/ils sont associé.e.s et auront la chance de travailler.

    • Elisa Gleize, Sans titre
      MENTOR : Pier-Philippe Chevigny
      Court-métrage documentaire
    • Tanha Gomes, Couronnes de cendres
      MENTOR : Alexis Bellavance
      Installation vidéo
    • Irina Tempea, Sans titre
      MENTOR : Guillaume Vallée
      Installation vidéo
    • Max Vannienschoot, Sans titre
      MENTOR : Éléonore Goldberg
      Court-métrage d’animation

 

BIOGRAPHIE

Elisa Gleize est une artiste originaire de suisse née en 1995. Elle est formée en tant que graphiste avant d’être diplômée des Arts Visuels de la Haute Ecole d’Art et Design de Genève en 2019, où elle se spécialise dans le vidéo de fiction-documentaire. Aujourd’hui, Elisa est finissante d’un DESS en Arts, création et technologies à l’Université de Montréal. Ses médiums sont l’écriture, l’installation, le vidéo et l’appropriation de plateformes virtuelles et de jeux vidéo. Les concepts bio-technologiques, l’identité humaine et animale et son devenir ainsi que ses représentations dans la sphère cybernétique sont ses principales thématiques. Elle sonde notamment cette idée de “zone grise“ permise par ces espaces qui invitent à actionner une pensée au-delà des normes. Plus récemment, Elisa se penche sur certains groupes invisibilisés, munie de sa caméra ou de son ordinateur. vimeo.com/elisagleize

Tanha Gomes
Artiste visuelle et travailleuse culturelle, Tanha Gomes cumule une expérience de travail importante pour plusieurs centres d’artistes, fondations et galeries d’art à Montréal. Depuis 2011, elle s’implique dans des initiatives qui inscrivent l’art dans la communauté avec des publics de tout âge. Récemment diplômée à la maîtrise en éducation des arts, elle aspire à développer sa pratique artistique autour des questions de l’identité culturelle, de la mémoire et de l’esthétique relationnelle.

Irina Tempea
Détentrice d’un baccalauréat en Études cinématographiques à l’Université de Montréal, Irina Tempea se dirige maintenant vers la création, notamment à travers la production d’une première œuvre personnelle. Dans le but d’élargir ses horizons vers des pratiques multidisciplinaires, elle poursuit cette année ses études dans le cadre d’un DESS en Arts, création et technologie à la même université. Elle s’intéresse particulièrement aux approches qui mettent de l’avant l’aléatoire et la spontanéité comme processus créatif. Son penchant pour le cinéma expérimental rejoint aussi son amour pour les expériences sensorielles et immersives qui dépassent les balises du contenu. Elle programme également un bloc consacré aux films expérimentaux pour l’édition actuel du festival Courts d’un Soir. vimeo.com/irinatempea

Max Vannienschoot
Originaire de Belgique, Max Vannienschoot sort diplômé de Supinfocom en réalisation numérique en 2007. Après 9 années passées à travailler pour divers studios d’animation, il s’engage dans une nouvelle étape de sa carrière avec l’écriture d’un premier court métrage « O », présenté au concours de pitch du festival de films Les Sommets du cinéma d’animation à Montréal en 2019. Ses expériences personnelles sont à la base de son processus créatif et l’amènent à s’intéresser à divers aspects de la nature humaine. Il se passionne pour plusieurs disciplines comme la photographie argentique, la peinture et le dessin, mais c’est avec le cinéma d’animation qu’il trouve le medium idéal à l’expression de sa pensée.

 

Logo banque RBC
image noir et blanc, la mer et des bateaux au loin

Courtoisie de l’artiste : © Ivetta Sunyoung Kang, Nissology 1 : Maehwa, 2019

Don de la fondation RBC

Programme de mentorat 2020-2021



Pour une deuxième année consécutive, Vidéographe tient à remercier chaleureusement la fondation RBC pour son soutien financier par l’entremise du projet Artistes émergents RBC. Visant à faciliter la transition d’artiste émergent à artiste établi, ce programme appuie des organismes qui offrent aux artistes les meilleures chances de faire avancer leur carrière.

Grâce à ce don, les participant.e.s sélectionné.e.s pour l’année 2020-2021 du programme de mentorat de Vidéographe bénéficient encore cette année de seize heures de rencontre avec un.e artiste professionnel.le de leur domaine. Le programme de mentorat vise à encourager le développement professionnel et artistique des artistes en début de carrière en les aidant à développer un nouveau projet, explorer une nouvelle technique ou poursuivre la réalisation d’une œuvre en cours.

Voici la liste des artistes retenu.e.s ainsi que leur projet et les mentors avec qui elles/ils sont associé.e.s et auront la chance de travailler.

    • Elisa Gleize, Sans titre
      MENTOR : Pier-Philippe Chevigny
      Court-métrage documentaire
    • Tanha Gomes, Couronnes de cendres
      MENTOR : Alexis Bellavance
      Installation vidéo
    • Irina Tempea, Sans titre
      MENTOR : Guillaume Vallée
      Installation vidéo
    • Max Vannienschoot, Sans titre
      MENTOR : Éléonore Goldberg
      Court-métrage d’animation

 

BIOGRAPHIE

Elisa Gleize est une artiste originaire de suisse née en 1995. Elle est formée en tant que graphiste avant d’être diplômée des Arts Visuels de la Haute Ecole d’Art et Design de Genève en 2019, où elle se spécialise dans le vidéo de fiction-documentaire. Aujourd’hui, Elisa est finissante d’un DESS en Arts, création et technologies à l’Université de Montréal. Ses médiums sont l’écriture, l’installation, le vidéo et l’appropriation de plateformes virtuelles et de jeux vidéo. Les concepts bio-technologiques, l’identité humaine et animale et son devenir ainsi que ses représentations dans la sphère cybernétique sont ses principales thématiques. Elle sonde notamment cette idée de “zone grise“ permise par ces espaces qui invitent à actionner une pensée au-delà des normes. Plus récemment, Elisa se penche sur certains groupes invisibilisés, munie de sa caméra ou de son ordinateur. vimeo.com/elisagleize

Tanha Gomes
Artiste visuelle et travailleuse culturelle, Tanha Gomes cumule une expérience de travail importante pour plusieurs centres d’artistes, fondations et galeries d’art à Montréal. Depuis 2011, elle s’implique dans des initiatives qui inscrivent l’art dans la communauté avec des publics de tout âge. Récemment diplômée à la maîtrise en éducation des arts, elle aspire à développer sa pratique artistique autour des questions de l’identité culturelle, de la mémoire et de l’esthétique relationnelle.

Irina Tempea
Détentrice d’un baccalauréat en Études cinématographiques à l’Université de Montréal, Irina Tempea se dirige maintenant vers la création, notamment à travers la production d’une première œuvre personnelle. Dans le but d’élargir ses horizons vers des pratiques multidisciplinaires, elle poursuit cette année ses études dans le cadre d’un DESS en Arts, création et technologie à la même université. Elle s’intéresse particulièrement aux approches qui mettent de l’avant l’aléatoire et la spontanéité comme processus créatif. Son penchant pour le cinéma expérimental rejoint aussi son amour pour les expériences sensorielles et immersives qui dépassent les balises du contenu. Elle programme également un bloc consacré aux films expérimentaux pour l’édition actuel du festival Courts d’un Soir. vimeo.com/irinatempea

Max Vannienschoot
Originaire de Belgique, Max Vannienschoot sort diplômé de Supinfocom en réalisation numérique en 2007. Après 9 années passées à travailler pour divers studios d’animation, il s’engage dans une nouvelle étape de sa carrière avec l’écriture d’un premier court métrage « O », présenté au concours de pitch du festival de films Les Sommets du cinéma d’animation à Montréal en 2019. Ses expériences personnelles sont à la base de son processus créatif et l’amènent à s’intéresser à divers aspects de la nature humaine. Il se passionne pour plusieurs disciplines comme la photographie argentique, la peinture et le dessin, mais c’est avec le cinéma d’animation qu’il trouve le medium idéal à l’expression de sa pensée.

 

Logo banque RBC