Barres représentant une icône de menu
Loupe représentant une icône de recherche
Lettre x représentant une icône de fermeture

© Najwa Najjar, Lifting The Mask, 2020

Reflection From Palestine During Covid-19

Projection

25 septembre, 2020, 19 h 30
Montréal, arts interculturels

COMPLET



En partenariat avec AXENÉO7 , Filmlab: Palestine et Vidéographe, MAI (Montréal, arts interculturels) donne à voir le programme de vidéos Reflection From Palestine During Covid-19 en lien avec l’exposition Live In Palestine, présentée du 24 septembre au 24 octobre 2020 dans la galerie du MAI.

Ce programme vidéo inclut la première nord-américaine de l’intégrale Reflection from Palestine COVID-19, une série de courts-métrages produits par Filmlab Palestine (www.flp.ps) et réalisés par les plus grandes figures du cinéma palestinien, qui nous laissent entrer dans leurs mondes et leurs pensées, et nous partagent leurs peurs et leurs colères. La série sera suivie de la vidéo Majid Daiman Motawajid de Varvara Razak.

* À noter que le programme est également disponible en ligne[+]

 

PROGRAMME ET DESCRIPTION
(En anglais et en arabe avec sous-titres)

Laila Abbas, Flou 2020, 5 min 39 s
En période de confinement, essayez de ne pas vous asseoir sur vos lunettes. La vie est déjà assez floue. Et en Palestine, il se passe toujours autre chose…

Najwa Najjar, Lever le masque, 2020, 4 min 17 s
Alors que le COVID-19 aveugle le monde et que les gens se cachent derrière leurs masques, «Lever le masque» révèle la réalité sur le terrain, alors qu’Israël se prépare à annexer plus de terres palestiniennes, cette fois en utilisant la pandémie comme dissimulation.

Bilal Alkhatib, Battre en retraite, 2020, 4 min 12 s
Des clichés qui nous sortent de la réalité ordinaire à un monde d’isolement, de perplexité et de peur, vers des mondes mystérieux, étranges et inconnus.

Ihab Jadallah, La fin est là, 2020, 6 min 26 s
Confinement, distanciation sociale, quartiers strictement contrôlés, dans les coulisses de cette pandémie, un plan conçu il y a longtemps est mis en pratique.

Annemarie Jacir, (a) live, 2020, 1 min 13 s 
(a) live est un montage de moments tirés de vidéos en direct d’artistes palestiniens bien connus dans leur isolement familial et leur lutte avec un monde en mutation, employant la technologie et trouvant d’autres moyens pour se mettre en lien avec les autres.

Majdi El-Omari, Entre moi et toi, 2020, 6 min 36 s
Entre moi et toi, comme un voyage d’une journée. Avec l’aide d’autres participants, un cinéaste / enseignant rassemble la force et la persévérance pour retrouver le lien qu’il a perdu avec le monde extérieur sous les effets d’une quarantaine.

Maha Haj, MAI, 2020, 5 min 19 s
En confinement avec « Eva » pendant l’anniversaire du Nakba.

Dima Abu Ghosh, Un pas en arrière… Deux pas en avant, 2020, 5 min 36 s
Soudain, vous découvrez à quel point votre liberté restreinte est merveilleuse, à quel point il est effrayant qu’un danger inconnu vous entoure, et à quel point cette vie est fragile et belle.

Mohamed Harb, La chambre d’écho, 2020, 4min 48 s
Une caméra de surveillance dans le coin de la pièce. D’un côté, la caméra observe le quotidien des artistes, et de l’autre, elle observe les nouvelles du monde à travers l’écran de télévision qui diffuse les dernières nouvelles sur la crise du Coronavirus. Il a assemblé et monté les images qu’il a documenté dans une œuvre d’art contemporain qui illustre son amour de survivre.

Muayad Alayan, Pendant que nous vous attendions, 2020, 6 min 32 s
Un court journal pendant les jours de quarantaine et de confinement du COVID-19 en Palestine du réalisateur et de sa femme journaliste alors qu’ils attendent la naissance de leur enfant.

Varvara Razak, Majid Daiman Motawajid (titre provisoire), 2020, durée à déterminer
Majid Daiman Motawajid est un document d’une performance de 23 heures qui reconstitue la méthode de torture utilisée par l’occupation israélienne contre les prisonniers palestiniens de Jérusalem-Est. Inspiré par un membre de sa famille qui a été emprisonné et interrogé 23 heures par jour pendant 20 jours, et forcé d’écouter une chanson intitulée Majid, qui est une version arabe de la chanson d’ouverture du film d’animation pour enfant Pinocchio de Disney.

 

 

Logo MAI
Logo Axeneo 7

© Najwa Najjar, Lifting The Mask, 2020

Reflection From Palestine During Covid-19

Projection

25 septembre, 2020, 19 h 30
Montréal, arts interculturels

COMPLET



En partenariat avec AXENÉO7 , Filmlab: Palestine et Vidéographe, MAI (Montréal, arts interculturels) donne à voir le programme de vidéos Reflection From Palestine During Covid-19 en lien avec l’exposition Live In Palestine, présentée du 24 septembre au 24 octobre 2020 dans la galerie du MAI.

Ce programme vidéo inclut la première nord-américaine de l’intégrale Reflection from Palestine COVID-19, une série de courts-métrages produits par Filmlab Palestine (www.flp.ps) et réalisés par les plus grandes figures du cinéma palestinien, qui nous laissent entrer dans leurs mondes et leurs pensées, et nous partagent leurs peurs et leurs colères. La série sera suivie de la vidéo Majid Daiman Motawajid de Varvara Razak.

* À noter que le programme est également disponible en ligne[+]

 

PROGRAMME ET DESCRIPTION
(En anglais et en arabe avec sous-titres)

Laila Abbas, Flou 2020, 5 min 39 s
En période de confinement, essayez de ne pas vous asseoir sur vos lunettes. La vie est déjà assez floue. Et en Palestine, il se passe toujours autre chose…

Najwa Najjar, Lever le masque, 2020, 4 min 17 s
Alors que le COVID-19 aveugle le monde et que les gens se cachent derrière leurs masques, «Lever le masque» révèle la réalité sur le terrain, alors qu’Israël se prépare à annexer plus de terres palestiniennes, cette fois en utilisant la pandémie comme dissimulation.

Bilal Alkhatib, Battre en retraite, 2020, 4 min 12 s
Des clichés qui nous sortent de la réalité ordinaire à un monde d’isolement, de perplexité et de peur, vers des mondes mystérieux, étranges et inconnus.

Ihab Jadallah, La fin est là, 2020, 6 min 26 s
Confinement, distanciation sociale, quartiers strictement contrôlés, dans les coulisses de cette pandémie, un plan conçu il y a longtemps est mis en pratique.

Annemarie Jacir, (a) live, 2020, 1 min 13 s 
(a) live est un montage de moments tirés de vidéos en direct d’artistes palestiniens bien connus dans leur isolement familial et leur lutte avec un monde en mutation, employant la technologie et trouvant d’autres moyens pour se mettre en lien avec les autres.

Majdi El-Omari, Entre moi et toi, 2020, 6 min 36 s
Entre moi et toi, comme un voyage d’une journée. Avec l’aide d’autres participants, un cinéaste / enseignant rassemble la force et la persévérance pour retrouver le lien qu’il a perdu avec le monde extérieur sous les effets d’une quarantaine.

Maha Haj, MAI, 2020, 5 min 19 s
En confinement avec « Eva » pendant l’anniversaire du Nakba.

Dima Abu Ghosh, Un pas en arrière… Deux pas en avant, 2020, 5 min 36 s
Soudain, vous découvrez à quel point votre liberté restreinte est merveilleuse, à quel point il est effrayant qu’un danger inconnu vous entoure, et à quel point cette vie est fragile et belle.

Mohamed Harb, La chambre d’écho, 2020, 4min 48 s
Une caméra de surveillance dans le coin de la pièce. D’un côté, la caméra observe le quotidien des artistes, et de l’autre, elle observe les nouvelles du monde à travers l’écran de télévision qui diffuse les dernières nouvelles sur la crise du Coronavirus. Il a assemblé et monté les images qu’il a documenté dans une œuvre d’art contemporain qui illustre son amour de survivre.

Muayad Alayan, Pendant que nous vous attendions, 2020, 6 min 32 s
Un court journal pendant les jours de quarantaine et de confinement du COVID-19 en Palestine du réalisateur et de sa femme journaliste alors qu’ils attendent la naissance de leur enfant.

Varvara Razak, Majid Daiman Motawajid (titre provisoire), 2020, durée à déterminer
Majid Daiman Motawajid est un document d’une performance de 23 heures qui reconstitue la méthode de torture utilisée par l’occupation israélienne contre les prisonniers palestiniens de Jérusalem-Est. Inspiré par un membre de sa famille qui a été emprisonné et interrogé 23 heures par jour pendant 20 jours, et forcé d’écouter une chanson intitulée Majid, qui est une version arabe de la chanson d’ouverture du film d’animation pour enfant Pinocchio de Disney.

 

 

Logo MAI
Logo Axeneo 7

© Najwa Najjar, Lifting The Mask, 2020

Reflection From Palestine During Covid-19

Projection

25 septembre, 2020, 19 h 30
Montréal, arts interculturels

COMPLET



En partenariat avec AXENÉO7 , Filmlab: Palestine et Vidéographe, MAI (Montréal, arts interculturels) donne à voir le programme de vidéos Reflection From Palestine During Covid-19 en lien avec l’exposition Live In Palestine, présentée du 24 septembre au 24 octobre 2020 dans la galerie du MAI.

Ce programme vidéo inclut la première nord-américaine de l’intégrale Reflection from Palestine COVID-19, une série de courts-métrages produits par Filmlab Palestine (www.flp.ps) et réalisés par les plus grandes figures du cinéma palestinien, qui nous laissent entrer dans leurs mondes et leurs pensées, et nous partagent leurs peurs et leurs colères. La série sera suivie de la vidéo Majid Daiman Motawajid de Varvara Razak.

* À noter que le programme est également disponible en ligne[+]

 

PROGRAMME ET DESCRIPTION
(En anglais et en arabe avec sous-titres)

Laila Abbas, Flou 2020, 5 min 39 s
En période de confinement, essayez de ne pas vous asseoir sur vos lunettes. La vie est déjà assez floue. Et en Palestine, il se passe toujours autre chose…

Najwa Najjar, Lever le masque, 2020, 4 min 17 s
Alors que le COVID-19 aveugle le monde et que les gens se cachent derrière leurs masques, «Lever le masque» révèle la réalité sur le terrain, alors qu’Israël se prépare à annexer plus de terres palestiniennes, cette fois en utilisant la pandémie comme dissimulation.

Bilal Alkhatib, Battre en retraite, 2020, 4 min 12 s
Des clichés qui nous sortent de la réalité ordinaire à un monde d’isolement, de perplexité et de peur, vers des mondes mystérieux, étranges et inconnus.

Ihab Jadallah, La fin est là, 2020, 6 min 26 s
Confinement, distanciation sociale, quartiers strictement contrôlés, dans les coulisses de cette pandémie, un plan conçu il y a longtemps est mis en pratique.

Annemarie Jacir, (a) live, 2020, 1 min 13 s 
(a) live est un montage de moments tirés de vidéos en direct d’artistes palestiniens bien connus dans leur isolement familial et leur lutte avec un monde en mutation, employant la technologie et trouvant d’autres moyens pour se mettre en lien avec les autres.

Majdi El-Omari, Entre moi et toi, 2020, 6 min 36 s
Entre moi et toi, comme un voyage d’une journée. Avec l’aide d’autres participants, un cinéaste / enseignant rassemble la force et la persévérance pour retrouver le lien qu’il a perdu avec le monde extérieur sous les effets d’une quarantaine.

Maha Haj, MAI, 2020, 5 min 19 s
En confinement avec « Eva » pendant l’anniversaire du Nakba.

Dima Abu Ghosh, Un pas en arrière… Deux pas en avant, 2020, 5 min 36 s
Soudain, vous découvrez à quel point votre liberté restreinte est merveilleuse, à quel point il est effrayant qu’un danger inconnu vous entoure, et à quel point cette vie est fragile et belle.

Mohamed Harb, La chambre d’écho, 2020, 4min 48 s
Une caméra de surveillance dans le coin de la pièce. D’un côté, la caméra observe le quotidien des artistes, et de l’autre, elle observe les nouvelles du monde à travers l’écran de télévision qui diffuse les dernières nouvelles sur la crise du Coronavirus. Il a assemblé et monté les images qu’il a documenté dans une œuvre d’art contemporain qui illustre son amour de survivre.

Muayad Alayan, Pendant que nous vous attendions, 2020, 6 min 32 s
Un court journal pendant les jours de quarantaine et de confinement du COVID-19 en Palestine du réalisateur et de sa femme journaliste alors qu’ils attendent la naissance de leur enfant.

Varvara Razak, Majid Daiman Motawajid (titre provisoire), 2020, durée à déterminer
Majid Daiman Motawajid est un document d’une performance de 23 heures qui reconstitue la méthode de torture utilisée par l’occupation israélienne contre les prisonniers palestiniens de Jérusalem-Est. Inspiré par un membre de sa famille qui a été emprisonné et interrogé 23 heures par jour pendant 20 jours, et forcé d’écouter une chanson intitulée Majid, qui est une version arabe de la chanson d’ouverture du film d’animation pour enfant Pinocchio de Disney.

 

 

Logo MAI
Logo Axeneo 7